Désormais, l’époux de Bamba Amy Sarah souhaite prendre la suite d’Alassane Ouattara. 

Ainsi, se déclare-t-il candidat à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

« Dites-leur que ce n'est pas encore bouclé, ni géré »

Après que le chef de l’Etat ivoirien a déclaré qu’il ne briguera pas un troisième mandat, Souleymane Kamagaté, dit « L’homme Saga », a annoncé qu’il se présentera à la présidentielle de 2020. 

Il a tout d’abord félicité Alassane Ouattara pour son acte historique.

« Il y a deux ans, tu avais annoncé officiellement que tu ne te présenterais pas aux élections en 2020. Ma déception serait très grande si tu changeais de parole car pour moi la valeur d’un homme, c'est sa capacité à respecter sa parole et ses engagements.

Moi personnellement, je me serais opposé publiquement à l'annonce de ta candidature pour ces élections mais heureusement tu as respecté ta parole. Tu l'as dit et tu l'as fait, ça me suffit pour te définir comme un homme de parole, comme un homme de valeur. L'Afrique entière est fière de toi président », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

L’époux de la chanteuse Bamba Amy Sarah annonce ensuite sa candidature.

« En effet, je laisse la présidence de la jeunesse pour la présidence de la Côte d'Ivoire. Je serai candidat. Merci pour votre soutien », a posté Souleymane Kamagaté en taclant cependant le pouvoir.

 « Dites-leur que ce n'est pas encore bouclé, ni géré », en référence aux propos de  certains cadres du RHDP, dont le ministre de la défense et maire d’Abobo Hamed Bakayoko.

Comment « l’homme saga » veut séduire  

Souleymane Kamagaté a même déjà dévoilé quelques propositions de son programme de gouvernement. Il promet par exemple, s'il est élu président, de verser la somme de 100 000 FCFA à chaque chômeur vivant sur le territoire ivoirien ou de rendre internet gratuit pour tous les Ivoiriens.

Le promoteur de spectacles ivoirien fait en tout cas partie de cette nouvelle génération à laquelle le président Ouattara veut passer le flambeau.

Mais il lui faudra bien plus que la jeunesse et ses relations dans le monde du Coupé décalé pour convaincre les Ivoiriens. Dans un pays partagé entre les trois grands partis (RHDP/RDR, FPI et PDCI), les autres formations politiques et les indépendants ont peu de chance de l’emporter en octobre prochain.

Souhaitons tout de même pour lui que la présidentielle lui sourit, même si la petite mairie de Cocody lui a échappé….

Image

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE

PLUS DE NEWS

Presets Color