Dogbo Pépé, un cadre du RHDP a rendu public une plainte adressée au procureur de la République Richard Adou, visant Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire général du PDCI, suite à ses propos démentis par la Banque mondiale,relatifs au financement de la gratuité des Cartes nationales d’identité ivoiriennes. Le concerné ne confirme toutefois pas avoir bel et bien saisi le procureur d’une plainte, encore moins la justification de sa qualité, de sorte que cela ressemble davantage à une action médiatique destinée à des militants du parti présidentiel. Ci-dessous, la vraie ou fausse plainte.

Dans le cadre d’une conférence de presse qu’il a animé au siège du PDCI-RDA à Cocody Val Doyen, le vendredi 28 février 2020, M. Maurice Kacou Guikahué, ci-devant S.E en Chef dudit parti, a révélé en effet qu’une somme de 30 Milliards de FCFA destinée à confectionner gratuitement les CNI des Ivoiriens a été mise à la disposition de l’État de Côte d’Ivoire en 2018 par la Banque Mondiale.

A lire aussi : « La Banque mondiale a donné 30 milliards FCFA pour que les Ivoiriens aient la CNI gratuite » (Guikahué)

Cette déclaration a créé un sentiment de frustration et de suspicion à l’égard du Gouvernement parce-que les Ivoiriens contribuent à la confection de leurs CNI à hauteur de 5000 FCFA par requérant.

Une plainte contre Maurice Kalou Guikahué

C’est donc une information lourde de conséquence pour l’image du Gouvernement et du regime au pouvoir. Pire, elle contredit l’engagement plusieurs réitéré du Chef de l’État en matière de bonne gouvernance économique auprès des partenaires au développement de notre pays.

La carte nationale d’identité ivoirienne (CNI) va coûter 5000 FCFA

Les Ivoiriens ont besoin de connaître la vérité sur ce sujet. L’Ex-Ministre de la Santé, le Professeur Guikahué, peut y aider en apportant de ce fait les preuves de son allégation. Il importe donc qu’il soit interrogé par les services compétents de la police judiciaire.

A lire aussi :

Que faire pour neutraliser Soro surtout que le mandat international lancé contre lui n’a eu aucun effet ?

Dans l’attente d’une suite favorable à ma requête, je vous prie de croire, Monsieur le Procureur de la République , en l’expression de ma très haute considération.

Dr Dogbo Pépé

Image

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE

PLUS DE NEWS

Presets Color