Voici comment va se dérouler l’audience de Gbagbo et Blé Goudé du 6 février

Voici comment va se dérouler l’audience de Gbagbo et Blé Goudé du 6 février

Dans un communiqué du juge Chile Eboe-Osuji, président de la Cour pénale internationale (CPI), dans le déroulement de l’audience de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé devant la chambre des recours, les ex-accusés auront droit à un temps de parole.

45 minutes chacun, c’est le temps de prise de parole qui sera permis à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Le jeudi 6 février, ils se présenteront devant les juges de la chambre des recours de la CPI. Il s’agira pour cette cour, d’examiner les conditions de libération imposées à l’ex-dirigeant ivoirien et son ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, depuis leur acquittement il y a un an.

Selon les décisions rendues en février 2019 par la CPI, Laurent Gbagbo ne doit pas quitter Bruxelles en Belgique où il réside depuis près d’un an. Ce, jusqu’à la Cour rende sa décision finale de l’appel fait par le Bureau du procureur. Selon Fatou Bensouda la Procureure de la CPI, Laurent Gbagbo pourrait prendre la fuite alors que la justice n’a pa encore tranché sur l’appel.

Ces restrictions de liberté alors qu’il est acquitté, ne sont pas vues d’un bon œil par la défense de l’ancien président ivoirien. Dans une requête déposée à la Cour courant octobre 2019, Me Emmanuel Altit a demandé la levée de ces conditions. Pour l’avocat français, elles empêchent son client de prendre éventuellement part à la vie politique de son pays la Côte d’Ivoire où se tiendront des élections présidentielles en octobre prochain. A cette demande, les avocats de l’Etat de Côte d’Ivoire se sont opposés.

A l’audience du jeudi 6 février qui pourrait s’étendre au vendredi 7, dans la programme établie par le président de cette juridiction internationale, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé auront chacun à l’ouverture, 30 minutes d’intervention. Le Bureau du Procureur également. Le représentant des victimes aura lui, 20 minutes. Suite à quoi, les acquittés Laurent Gbagbo et Blé Goudé pourront apporter des réponses pendant 10 minutes chacun.

« La République de Côte d’Ivoire sera invitée à prendre la parole devant la Chambre d’appel sur toute question soulevée par la requête de M. Gbagbo du 7 octobre 2019 (priant la Chambre d’appel de reconsidérer son arrêt, qui a imposé des conditions à la libération de M. Gbagbo et de M. Blé Goudé après leur acquittement) » pendant 20 minutes, mentionne aussi le document daté du mercredi 29 janvier.

Après quoi, Le Procureur de la CPI, Blé Goudé et Laurent Gbagbo reprendront la parole pendant 15 minutes chacun.

Richard Yasseu

7info.ci 

Commentaire

ARTICLES DE LA MEME CATEGORIE